Coucou mon choux !

En ce moment c’est la folie des pièces montées ! des choux, des choux, des chou-choux ! Chocolat, vanille, caramel … La pièce montée est, je trouve, la plus élégante des pâtisseries, et puis… c’est vrai que c’est bon ! Au départ j’avais l’intention de publier les photos de toutes mes pièces montées, de la première jusqu’à la dernière, mais quand j’ai re-visionnée les premières je me suis dis: « Maaaaaadre miiiiiia! » trois choux tordus et disproportionnés qui se battent en duel, non franchement non, c’était juste impossible. Veuillez m’en excuser, mais je triche pour le bien de tous! Envoyez-moi les vôtres !

this 0

IMG_3225

IMG_2217

IMG_2172IMG_2210

Publicités

Chocolatement chocolaté !

Pour noël j’avais décidé de faire des chocolats, enfin bon, des mignardises avec du chocolat hein ! J’ai préféré faire des choses simples car c’était une première pour moi – doucement mais surement ! – Je me suis donc lancée dans la confection des truffes au pralin et à la fève tonka, des mendiants au piment d’Espelette et des florentins. Je ne préfère même pas décrire la scène des mendiants avec la poche à douille, si vous voyez ce que je veux dire !  Mais bon, une fois posés sur la table je n’en ai même pas vu la couleur… Une après midi pour tout construire, une minute pour tout engloutir !

Florentins

– 100g de crème fraîche
– 95g de sucre
– 30g de miel
– 100g d’amandes effilées
– 125g de fruits confits
– 150g de chocolat noir

Préchauffez votre four à 200°C.
Porter à ébullition la crème, le miel et le sucre. Incorporez les amandes effilées et les fruits confits coupés en petits dés et mélangez bien pour les enrober parfaitement.
Déposez une couche de ce mélange dans chacune des empreintes d’un moule en silicone et enfournez. Les florentins doivent bien dorer. Laissez bien refroidir avant de démouler.
Faites fondre le chocolat au bain marie et nappez les florentins.

Truffes au chocolat noir, pralin et fève tonka

150 g de chocolat noir pâtissier
125 g de crème fraîche
25 g de beurre
50 g de pralin
2 fèves tonka en poudre
1 cuill. à soupe de miel
du cacao amer en poudre (Van Houten)

Portez à ébullition la crème avec le miel, pendant ce temps faites fondre le chocolat au bain marie. Transvasez la crème dans le bol du robot et commencez à fouetter la crème, ajoutez alors en filet le chocolat fondu. Incorporez ensuite le beurre, le pralin et les fèves tonka. Mélangez délicatement puis laissez refroidir à température ambiante. Une fois refroidi, placez l’appareil au frais minimum une heure. Confectionnez des boules en roulant entre vos mains et roulez-les généreusement dans le cacao en poudre. Attention ça fond très vite ! Placez au frais jusqu’à la dégustation.

Mendiants au piment d’espelette

– 250 g de chocolat noir (préférez un chocolat de très bonne qualité)
– 3 pincées de piment d’espelette
– des noix et amandes entières, raisins secs, noisettes, fruits confits …

Faites fondre le chocolat au bain marie et incorporez le piment d’Espelette. Sans trop attendre transvasez le chocolat fondu dans une poche à douille et dressez les mendiants sur une plaque recouvert de papier sulfurisé. Tapotez la plaque sur la table pour que le chocolat s’étale. Répartissez sur le chocolat encore liquide les noix, les raisins, etc … Ne perdez pas de temps car le chocolat peut durcir rapidement.

Come back des muffins

J’ai reproduit des dizaines de fois la recette des muffins au nutella (https://151cmdegourmandise.wordpress.com/2011/10/21/chocolat-mania/)
Et à chaque fois, je leur trouvais toujours le même défaut; pas assez fondants !
J’ai donc revisité la recette cette après-midi afin de leur apporter ce petit plus. A vrai dire, j’ai radicalement changé de recette et on peut dire que j’ai -alléluia- trouvé le secret ! C’est la quantité de farine qui fait le tout. La préparation est différente de l’originale, mais les quantités, elles, ne changent pas mis à part pour la farine.
Pour vous auto-noter, il existe une technique ultime. (Que j’ai d’ailleurs mise en oeuvre pour cette recette). Il suffit simplement de disposer vos petites sucreries sur la table de la cuisine, et les laisser tranquilles pendant quelques minutes. (quelques heures si vous avez de la chance). A priori, si vous avez bien travaillé, vous allez vite le remarquer. En effet, après ces quelques minutes vous pourrez observer qu’il ne reste absolument RIEN sur la table. A ce moment là, vous pouvez estimer votre journée comme réussie, car le véritable bonheur, c’est d’abord un estomac satisfait ! Le moelleux au chocolat étant toujours doté d’un coeur au nutella !

Moelleux au coeur de nutella

100 g de chocolat noir en plaquette
100 g de sucre en poudre
100 g de beurre froid
3 oeufs
2 cuillères à soupe de farine
1 pincée de sel
1/2 sachet de levure (pour doubeul volume !)

Préchauffez votre four à 180°C. Pour réaliser le coeur au nutella, remplissez les empreinte d’un bac à glaçons de nutella et placez-le au frais au minimum 1h30. Comptez une glaçon pour un moelleux. Pendant ce temps, faites fondre au bain-marie le chocolat noir. Une fois fondu, ajoutez le beurre froid coupé en petites parcelles. Séparez les blancs des jaunes. Au robot, faites mousser les jaunes d’oeufs et le sucre en poudre, vous devez obtenir une crème presque blanche. Mélangez cet appareil avec le chocolat puis ajoutez la farine. Toujours au robot, ou batteur électrique, montez les blancs en neige avec la pincée de sel, puis ajoutez les délicatement à la préparation. Dans un moule siliconé de préférence, versez la pâte aux deux tiers dans les empreintes. Enfoncez au milieu de chacune d’entre elles une glaçon de nutella. Enfournez 15 minutes et dégustez tiède.

Le pêché cookie

Aujourd’hui, spécialement pour vous, j’ai mis tous les pêchés mignons dans le même panier. Qu’entendez-vous par pêchés mignons ? J’entends caramel beurre salé, chocolat et ! J’ai réalisé cette après-midi le trio le plus jouissif de toute la galaxie. Bon d’accord je n’ai pas inventé les au chocolat, et le nappage au caramel a probablement déjà été trouvé avant moi. On va dire que je suis LA créatrice en question de ces cookies juste le temps de la lecture, allez faites moi plaisir !

Les cookies, c’est bon mais je les trouve souvent trop sucrés. Lorsque je me suis penché sur une recette classique de cookie, j’ai remarqué que la quantité de sucre était quasiment le double de la quantité de beurre et de farine. Aaarf ! Je me suis senti grossir de 5 kilos tout d’un coup. Pour la recette j’ai donc réduit de moitié la quantité de sucre et les cookies étaient suffisamment sucrés à la dégustation. En plus, j’avais l’idée de napper de caramel au beurre salé, et au final, l’équilibre en bouche était parfait.

Cookies au pépites de chocolat et caramel beurre salé

Pour une vingtaine de cookies

180 g de beurre à température ambiante
180 de sucre en poudre
1 oeuf
250 g de farine
1/2 sachet de levure chimique
1 tablette de chocolat au lait ou 200 g de pépites de chocolat
1 pincée de sel
1 pot de caramel au beurre salé  (voir la recette ici : https://151cmdegourmandise.wordpress.com/2011/10/01/aujourdhui-on-oublie-le-bikini/ )

Préchauffez le four à 180°C. Travaillez le beurre et le sucre en pommade. Préférez le faire avec le robot si vous ne voulez pas finir avec des crampes aux doigts ! Puis ajoutez l’œuf et continuez à mélanger. Incorporez la farine tamisée et la levure.
Réduisez la plaquette de chocolat en pépites (au couteau) si vous préférez faire les pépites vous même, sinon utilisez les pépites de chocolat achetées en sachet. Ajoutez-les à la pâte.
Disposez une feuille de papier sulfurisé sur une plaque de cuisson et, déposez des petites boules de pâte équivalentes d’une cuillère à soupe. Espacez-les bien les unes des autres car la pâte s’étale à la cuisson. Ne les écrasez pas, les cookies prendront seuls leur forme. Enfournez-les 12 à 15 minutes. A la sortie du four, laissez refroidir les cookies, puis, nappez-les de caramel beurre salé.

 

En plus du caramel,  je les ai nappé de chocolat noir fondu au bain marie, préférez les napper de cette façon si vous devez les transporter.

Chocolat mania

Aujourd’hui j’apprends que Mr le président vient d’être papa; sa fille s’appelle Julia, elle est née le 19 octobre. Pour information, JE suis née le 19 octobre et JE m’appelle Julia. Ceci est bien entendu à prendre au second degrés, même si les faits restent bel et bien réels ! Une petite coïncidence qui se dispensera fort bien de tout commentaire je vous prie ! Carla est une jolie demoiselle mes amis, dans ce cas, devrais-je prendre cela comme compliment ? Bref, passons côté cuisine (je crois que c’est le principe du blog, non ?). Pour en venir plus franchement au but, mon anniversaire, c’était mercredi, et qui dit anniversaire , dit ? Dit gâteau. Et qui dit gâteau d’anniversaire, dit ? Dit chocolat bien sur! Alors, riez ou pas, mais à mon anniversaire j’ai une petite habitude, celle de faire des sucreries à mon entourage.. Et il s’agit ici de… beaucoup beaucoup de sucreries ! Évidemment, passer un anniversaire sans chocolat, c’est comme ne pas reprendre deux fois des pâtes. C’est purement et simplement impossible ! Encore un 19 octobre chocolaté ! J’ai donc réaliser MES muffins préférés de préférés de tous les préférés : ceux au chocolat fourrés au nutella. Mhh, j’adore. Voici comment se faire des prétendants :

Muffins au nutella

150 g de farine
100 g de beurre
100 g de sucre en poudre
1/2 sachet de levure chimique
3 oeufs
3 cuill. à soupe de lait
1 pincée de sel
1 plaquette de chocolat noir
du nutella

Pour réaliser le coeur au nutella, remplissez les empreinte d’un bac à glaçons de nutella et placez-le au frais au minimum 1h30. Comptez une glaçon pour un muffin. Pendant ce temps travaillez le beurre en pommade puis ajoutez le sucre en poudre. Travaillez à nouveau. Ajoutez ensuite un à un les œufs, puis fouettez énergiquement le mélange.Versez en pluie la farine, puis finissez avec la levure chimique. Cassez la tablette de chocolat en carrés et faites-les fondre au bain marie sur feu doux. Une fois fondu, incorporez-le à l’appareil. Dressez les petits muffins. Il est préférable d’utiliser un moule en silicone pour faciliter le démoulage. Remplissez la moitié des empreintes de pâte, puis déposez-y dans chacune d’entre elles un glaçon de nutella. Il est préférable de ne pas laissez le glaçon dépasser de la pâte, enfoncez-le bien ou recouvrez-le de pâte; le nutella pourrait déborder et ne pas rester au centre du muffin comme il est voulu.

Servez tiède avec une crème anglaise ou un coulis de fruits rouges.
Ou dégustez les à la petite cuillère devant Desperates Housewifes, j’ai envie de dire que c’est encore meilleur !

Une jolie face de cake !

ÇA Y EST ÇA Y EST ÇA Y EST ! ça y est j’ai réussi à la perfection mon gâteau marbrée ! Quelle victoire ! Oui, le mercredi après-midi est un des rares après-midi où je peux cuisiner tranquillement, comme je veux, et autant de temps que je veux dans ma cuisine adorée ! :) Donc cet aprem’ je me suis mis à faire un gâteau marbré. Mais je n’avais pas envie de faire comme tous les autres gâteaux marbrés ordinaires. Je n’ai pas divisé ma pâte à cake en deux, avec une au chocolat et une sans, je voulais un décor beaucoup plus fin et plus raffiné. J’ai donc fait l’intégralité de ma pâte sans chocolat, et j’ai crée mes contrastes avec une sauce au chocolat. Puis j’ai trouvé le coup de main pour réaliser de très jolis motifs sur mon gâteau ! J’ai voulu aussi varier l’arôme, j’ai rajouté du Cinzano Arancio, qui a donné un petit arrière goût d’orange très agréable. J’ai aussi remplacé la moitié du sucre par du miel de fleurs sauvages; d’ailleurs j’en ai mis un peu trop ! DON’T WORRY ! Pour ‘toi public’ j’ai réadapté mes proportions ! Je m’autorise donc à parler de jolie face de cake, attention ! A employer uniquement dans le cas de la pâtisserie, sinon préférez vous entourer d’aimables gens :)

Mon super gâteau marbré giga réussi

****

Ingrédients :

200 g de farine
80 g de poudre d’amande
2 oeufs
5 cuill. à soupe de lait
100 g de beurre
70 g de sucre
20 g de miel
1 sachet de levure chimique
le jus d’ 1/2 citron préssé
2 cuill. à soupe de Cinzano Arancio

****

Pour réaliser la sauce au chocolat, faites fondre des carrés de chocolat noir avec de la crème fraiche et un petit peu de beurre, ou bien mélangez du cacao amer en poudre avec du sucre et de la crème fraîche.

****

Préparation :

Tamisez la farine avec la poudre d’amandes et la levure.
Fouettez les oeufs entiers avec le sucre jusqu’à obtention d’un mélange mousseux, puis ajoutez le lait, le 1/2 citron pressé, le miel et le cinzano et continuez à fouetter. Enfin ajoutez le beurre fondu. Incorporez cette préparation à la farine. Travaillez bien la pâte de sorte qu’il n’y ai pas de grumeaux.
Préparez votre sauce au chocolat, n’en faites pas trop, c’est juste pour créer vos motifs.
Éclaboussez votre sauce sur les parois de votre moule, à l’aide d’une petite cuillère puis déposez une couche de pâte. Éclaboussez à nouveau avec votre sauce partout dans votre moule et sur la pâte. Et recommencez jusqu’à en finir avec la pâte à gâteau. Une fois que vous avez terminé, créez de longs zigags sur le dessus de votre gâteau avec la sauce au chocolat.
Enfournez 20 minutes à 180°C

****

Julietta ! ♥