Couleur d’automne

Un concours a été organisé par Cuisicook.com en collaboration avec Frédérique Chartand, auteure du blog « Biorecettes » que vous pouvez retrouvez ici Biorecettes.com. A l’occasion de la sortie de son nouveau livre de cuisine « Je brunch bio », elle a a mis en jeu un exemplaire en imaginant une recette à partir d’un ingrédient principal choisi parmi ceux présents dans le titre des recettes  postées sur CuisiCook.com. Voici ma recette pour bruncher bio avec Frédérique.

Et devinez quoi ?

J’AI GAGNÉ ! :  http://cuisicook.com/blog/2011/12/06/et-les-gagnants-sont/
Un grand grand grand merci à Frédérique et à Cuisicook.com pour m’avoir sélectionné parmi les 5 gagnants du concours! Je ne m’y attendais absolument pas, c’était une bonne surprise !

L’automne, quelle belle saison ! Cette après-midi balade autour de la maison dans les champs, je ne veux pas rater une miette des couleurs de l’automne ! Il faudra revenir dans 2 semaines, toutes les feuilles seront tombées. J’ai eu de la chance, si on peut appeler ça comme de la chance, qu’il ai bien plu pendant quelques jours, tout était mouillée et les feuillages couverts de perles de pluie, vu de prés c’est une véritable œuvre d’art ! Là non plus, ne pas en perdre une miette surtout ! Je me suis donc lancée dans un reportage photo tordue en 8, allongée, penchée, pour photographier tous les petits recoins possibles. Je posterais quelques photos dans le prochain article. A part ça, côté cuisine ? Il faut jouer avec les produits de saison, et quels sont les produits de saison ? Les champignons bien sur ! Bon, et de nombreuses courges aussi. Encore une raison d’aimer l’automne : les champignons et les cucurbitacées ! En plus, tous les deux se marient parfaitement bien et offrent des couleurs surprenantes dans l’assiette… Sur le montage ci-dessous, j’en ai profiter pour faire apparaitre une tomate ananas et un kaki. C’est juste pour l’harmonie des couleurs.


Je vous laisse donc imaginer quelles seront les saveurs ce midi. Après mure réflexion, il m’a bien fallu faire un choix : Tiens, ça fait longtemps qu’on a pas mangé de risotto à la maison ! Risotto aux girolles et potimarron, c’est d’accord. Ca tombe bien c’est samedi matin, c’est le marché. Le marché, c’est ce que j’appelle un moment de bonheur à la fin de la semaine, pas vous ? Bon, oignons, pain, olives… C’est pas que.. mais il est déjà 11h faudrait vite trouver ces champignons ! J’espérais trouver des cèpes, mais rien de rien. Et là, la chance s’offre à moi, des girolles. Un champignon très courant, mais c’est impeccable pour mon risotto, et surtout pour la couleur orange qui s’associe merveilleusement bien au potimarron. Je me suis inspiré du livre Ir-riz-istible de Christian Cino.

Risotto orange aux girolles et potimarron

240 g de riz arborio
1 gros oignon
1/2 potimarron
1 barquette de girolles
1 l de bouillon
150 g de mascarpone
60 g de parmesan
sel et poivre
huile d’olive

Coupez le potimarron en petits cubes, il est préférable ici de retirer la peau. Faites bouillir un grand volume d’eau et faites cuire les cubes de potimarron, attention ils doivent rester légèrement croquants, surveillez donc attentivement la cuisson. Égouttez bien et réservez.
Nettoyez les girolles en évitant de les laver. Frottez les plutôt avec un sopalin. Réservez à température ambiante.
Émincez l’oignon et faites chauffer le bouillon dans une casserole.
Dans une autre casserole, faites chauffer 3 cuillères à soupe d’huile d’olive et faites-y revenir l’oignon émincé. Ajoutez le riz et remuez afin que tous les grains s’imprègnent de matière grasse. Versez ensuite louche par louche le bouillon.
Coupez les girolles en deux si elles sont très grosses. Dans une poêle faites les ensuite revenir à feu doux dans une cuillerée d’huile d’olive.
Lorsque le riz a absorbé tout le bouillon, ajoutez les girolles, le potimarron, le mascarpone et le parmesan. Salez et poivrez pour rectifier l’assaisonnement. Dressez le risotto et décorez de copeaux de parmesan.

Aujourd’hui, on oublie le bikini !

Chez les nanas, il y a vraiment des moments ou… qu’est ce que peut se sentir énorme ! Des moments ou tout ce qui attérit dans notre assiette est trié à la miette pour veiller à « mon taille 36 » (cette phrase va bientôt devenir un dicton universel). Heureusement parmi ces jours de défaite totale, il y a des jours un peu plus cool : Les jours « jogging » qui ne demandent simplement qu’un chouia de laisser-aller ! Vous savez les jours où le jean slim vous passe au dessus de la tête et enfilez la fringue la plus extra qu’il soit : Le jogging du dimanche. Oui oui, ce sont ces jours-ci ! Attention, qui dit journée « jogging-cool » ne dis pas « beurre au beurre » ni « Granola au nutella « , mais qui dis cool, dis un peu de sucrerie (Je dis cela pour la plupart d’entre nous!). Alors quand ces jours « jogging du dimanche » pointent le bout de leur nez, ne perdez pas une minute, attrapez -le au vol ! Car une part de tarte tatin, comme un petit muffin oublié sur la table, ne cherchez pas plus loin, c’est le remède miracle pour se remonter  le moral ! Alors voilà, aujourd’hui je suis dans un jour « cool », voire ultra cool. Ma copine vient manger à la maison, je n’allais quand même pas lui servir un bol de fromage blanc nature (Mais si que c’est bon le fromage blanc !). Alors, poussée par ma bonne humeur, je me suis lancée dans un truc vraiment cool. Mais vraiment cool, si cool rime avec sucrerie ! Aujourd’hui c’est les papilles avant tout. Après mûre réflexion, j’ai opté pour un riz au lait au caramel beurre salé. Une recette tirée d’un « Cuisine by Cyril Lignac« . Entre nous, je ne trouvais pas ça assez coloré alors, pourquoi pas rajouter des pommes caramélisées ? Mama mia qu’elle bonne idée que j’ai eu là  ! Absolument délicious! Passons, car il est temps de vous livrer la recette ! Passez une bonne journée : Ayez l’esprit « jogging » !

Cette recette participe au concours de Mélanie « Joyeuses fêtes, Joyeuses verrines ».
Vous pouvez retrouver l’article du concours ici : http://www.seletpoivre.org/article-concours-joyeuses-fetes-joyeuses-verrines-88076451.html

 

RIZ AU LAIT, POMMES CARAMÉLISÉES
ET  CARAMEL AU BEURRE SALE 

Pour 4 gourmands

Pour le riz au lait
75 g de riz rond à dessert
75 cl de lait entier
50 g de sucre
1 gousse de vanille (mixez là entière pour ne rien perdre)

Pour les pommes caramélisées
Un noix de beurre
2 petites pommes (fermes de préférence)
1 cuill. à café de cassonade

Pour le caramel beurre salé
75 g de sucre
75 g de crème liquide
40 g de beurre doux
1/2 cuill. à café de fleur de sel

Préparation :

Dans une casserole, faites bouillir le lait, le sucre et la gousse de vanille mixée. Versez ensuite le riz sur le lait bouillant, et baissez le feu au minimum. En ne cessant de mélanger, laisser cuire environ 30 minutes. Il faut que le riz ait absorbé tout le lait.

Pendant ce temps, versez dans une autre casserole le sucre à sec pour faire le caramel et laissez le brunir à feu moyen. A côté, faites frémir la crème liquide. Une fois coloré, déglacez le caramel hors du feu avec la crème liquide frémissante sans cesser de mélanger rapidement puis ajouter ensuite le beurre. Remettez la casserole sur feu doux, ajouter la fleur de sel et lissez le caramel pendant 2 minutes.

Pour les pommes, faites chauffer la noix de beurre dans une poêle, puis faites-y caraméliser les pommes coupées en petits morceaux.

Versez le caramel dans des petites verrines, disposez ensuite les pommes caramélisées puis terminez par le riz au lait.
Servez tiède, c’est encore meilleur ! Le riz au lait a tendance à se solidifier et perdre son onctuosité lorsqu’il est placé au frais.