« Mamie j’ai faim! »

Toutes les cuisinières, amatrices ou professionnelles, ont dans le cahier de recettes, tous les secrets culinaires de leur grand-mère. Je suis convaincue, qu’après des générations et des générations, les recettes de grand-mère restent les meilleures! Je pense que ce n’est pas vraiment le goût que nous trouvons exceptionnel, bien que la tarte aux pommes de mamie est toujours aussi divine, mais je pense qu’il serait plutôt question de la valeur que nous accordons à ses recettes. Le souvenir, les souvenirs. C’est pour cela que nous trouvons ces saveurs hors du commun. Vous ne trouvez pas? La pâte sablée issue de Cuisine Actuelle sera nettement moins bonne que celle de ma Mamie Annette, et pourtant ce sont les mêmes pâtes : 250 g de farine pour 125 g de beurre. Oup’s excusez-moi, je vais trop loin! On comprends maintenant mon goût pour l’économie, ou plutôt ce besoin permanent de tout remettre en question. Mais revenons à nos casseroles! J’avais envie de dire que les pommes, sont TOUJOURS dans les meilleures recettes de nos grands-mères, et je dirais même qu’il est souvent question des pommes qui sont en train de moisir au fond de la cuisine. C’est avec ces fameuses pommes moisies que nos petites mamies ont fait des délices lorsqu’on rentrait de l’école! Un exemple aujourd’hui avec la grimolle aux pommes (les pourries au fond de la cuisine) de ma grand-mère qui me manque beaucoup!

Grimolle aux pommes

50 g de farine
70 g de sucre
1/2 sachet de levure chimique
50 g de lait
3 cuill. à soupe d’huile
1 oeuf entier
4 pommes

Garniture :
50 g de margarine
40 g de sucre
1 oeuf entier

Préchauffez le four à 150°C et huilez un plat à four.
Coupez en fines lamelles les pommes et répartissez les dans le plat.
Dans un saladier, mélangez la farine, la levure, le sucre. Ajoutez le lait, l’huile et l’oeuf et fouettez bien l’appareil pour ne pas obtenir de grumeaux.
Versez la pâte sur les pommes et enfournez.
Pendant la cuisson, faites ramollir la margarine puis mélangez-la avec l’oeuf et le sucre.
Quand la pâte est presque cuite, versez la garniture « margarine-oeuf-sucre » par dessus et laissez dorer au four.

Ven aquì les champipi !

« Oh my gosh ! » – comme qui diraient les nanas de la pub philadelphia – Je ne poste plus de billets, et le pire c’est que je ne suis pas une « business woman », je ne suis pas débordée par les conférences ni par les déplacements à droite à gauche ! Et pourtant je manque de temps. C’est quand même fou ça. Mais alléluia, je suis en week-end depuis quelques heures, « so good ! » Je vais pouvoir preeeeeeeendre du bon temps avec mon nouvel amant (appelez-le kitchenaid). En attendant, j’en profite pour laisser une petite trace automnale sur 151 cm de gourmandise, oui nous sommes en hiver c’est exact mais c’est pour le « staïle » champêtre vous comprenez…

Compotée de pommes et champignons (rosées des prés) pour accompagner le rôti du dimanche soir…

Cake d’hiver pour dimanche de mamie

La température commence à bien baisser le soir, même après un été largement prolongé et même en Catalogne ! Et qu’est-ce qu’on adore manger quand il fait bien froid ? Un bon gros cake moelleux au coin de la cheminée (dites-moi si je me trompe) style mamie du dimanche. Alors aujourd’hui on va se la jouer mamie du dimanche, et pas qu’un peu les z’amis. Entre nous j’avais déjà anticipé le coup car j’avais -je l’avoue- fait les courses la veille car du son d’avoine et du muesli ça ne se trouve pas au bout du jardin (Quel dommage). En plus de ça, ce cake mooooooelleux est ultra light ! Bon, peut-être pas ultra, mais light. Autre chose qu’il faut savoir, il n’y a pas un grain de farine, mais c’est (mama mia) tout aussi bon qu’un cake classique ! Vous avez ma parole. Je vous souhaite un bon dimanche cocooning (ou bon dimanche de mamie).

Cake d’hiver

100 g de poudre d’amande
100 g de son d’avoine
50 g de muesli aux fruits secs
2 pommes golden
40 g de beurre
2 oeufs entier
60 g de sucre en poudre
3 cuill. à soupe de whisky
2 cuill. à soupe de lait
1 sachet de levure chimique


Mélangez la poudre d’amande avec le muesli, le son d’avoine et le sucre en poudre. Ajoutez le beurre fondu, le lait puis le whisky. Incorporez les oeufs que vous aurez préalablement battu et finissez par la levure. Coupez les pommes en petits morceaux et incorporez-les à la préparation. Mélangez bien la pâte et versez-la dans un moule à cake, saupoudrez de muesli et enfournez environ 1 heure à 180°C. Quand la surface du cake commence a dorer couvrez-le d’une feuille d’aluminium.

Au moment ou je m’apprêtais à mitrailler de photos mon cake, mes yeux ont croisé une petite grenouille verte qui venait me rendre visite sur le rebord de la fenêtre. A la manière de Lucky Luke, j’ai dégainé en un millième de seconde mon appareil photo (talent que je me suis découvert, encore inconnu jusqu’à présent). Cette petite merveille de la nature a été la star de la journée !

En panne d’idées !


Boulghour fruité

200 g de boulghour – 3 tomates coupées en cubes – 2 pommes vertes coupées en fines lamelles – 1 pincée de noix de muscade – sel et poivre – 2 cuill. à soupe d’huile d’olive – 1 pincée de piment d’Espelette

Faites cuire le boulghour dans un grand volume d’eau salé et un bouillon cube, je précise bien « grand » car il absorbe 2 fois son poids en eau lors de sa cuisson. Égouttez et incorporez tous les ingrédients. Servez le en accompagnement avec une viande, un poisson, ou en gratin.

Sucré-salé

Terrine de cabillaud à l’aneth, pommes, courgettes et oignons

600 g de cabillaud
1 courgette
1 gros oignon
3 branches d’aneth
2 pommes
3 œufs
1 cuill. à soupe de crème fraîche
huile d’olive

– Préchauffez le four à 200°C.
– Émincez grossièrement l’oignon et faites-le revenir à feu doux avec de l’huile d’olive. Épluchez et coupez les pommes en 8. Taillez la moitié de la courgette en julienne. Ajoutez les pommes et la courgette à l’oignon et continuez la cuisson sur feu très doux. Les morceaux de pommes doivent rester croquants au cœur.
– Dans un grand volume d’eau, faites pocher le cabillaud 10 minutes. Égouttez bien.
– Émincez en lamelles l’autre moitié de la courgette à la mandoline dans le sens de la longueur.
– Tapissez un moule à cake avec les lamelles de courgettes. Disposez ensuite le mélange oignons-pommes-courgette, puis le cabillaud poché. Battre les œufs avec la crème fraîche, salez et poivrez et versez cette préparation sur l’ensemble.
-Enfournez environ 30 minutes ou plus si nécessaire. Vérifiez la cuisson avec la pointe d’un couteau.

Tarte d’automne

Cette année l’automne est très tardif, on se balade encore en tongs et je n’ai pas encore bu un seul chocolat chaud. En tout cas, les pommes, elles, ne sont pas en retard mais bien au rendez-vous de l’automne, et les figues sont encore sur l’arbre au bout du jardin. Pommes et figues, ça se marie bien non ? Je me suis donc lancée dans une tarte sablée d’automne. J’ai l’habitude de toujours préparer une petite compote de pommes pour mon fond de tarte afin qu’elle soit plus épaisse et moins sèche à la dégustation. Pour les pommes, je les ai simplement coupées en 4, puis faites caramélisées à four très chaud avec de la cassonade pour qu’elles ne soient pas trop fermes par la suite. Pour terminer j’ai disposé quelques figues coupées en fines lamelles, et garni le tout d’un caramel au beurre salé.

Pour la pâte sablée :
250 g de farine
125 g de beurre
70 g de sucre
2 jaunes d’oeuf
1 pincée de sel

Pour la garniture :
8 pommes de taille moyenne
+ 4 pommes pour la compote (très mures si possible)
cassonade
8 grosses figues

Pour le caramel :
75 g de sucre
75 g de crème liquide
40 g de beurre doux
1/2 cuill. à café de fleur de sel

Préparez votre garniture :
Pour la pâte sablée, faites du sable avec le beurre ramolli et la farine. Ajoutez ensuite les jaunes d’oeuf battus avec le sucre et façonnez une boule. Si la pâte colle trop farinez-la, à l’inverse, si elle est trop sèche, mouillez-la légèrement. Étalez votre pâte dans un moule à tarte et placez-la au frais le temps de la préparation de la garniture. Préchauffez votre four à 220°C.
Epluchez et taillez les 8 pommes pour la garniture en 4. Disposez une feuille d’aluminium sur une plaque de cuisson et déposez-y les quartiers de pomme. Saupoudrez-les généreusement de cassonade et enfournez 10-15 minutes. Après ce temps, retournez les quartiers et saupoudrez-les à nouveau de cassonade, puis ré-enfourner pour 10 à 15 minutes. Baissez votre four à 180°C
Epluchez et taillez maintenant les 4 pommes pour la compote. Faites-les cuire à feu doux jusqu’à l’obtention d’une compote. Passez-là au mixeur pour la rendre plus onctueuse.
Piquez votre tarte à la fourchette et faites-la précuire 5 minutes. Étalez la compote sur le fond de tarte pré-cuit et disposez les quartiers de pomme caramélisés sur celle-ci. Lavez les figues si elles ne sont pas bio et coupez les en fines lamelles. Disposez-les sur les quartiers de pommes et enfournez encore 10-15 minutes.
Pendant ce temps, versez dans une autre casserole le sucre à sec pour faire le caramel et laissez le brunir à feu moyen. A côté, faites frémir la crème liquide. Une fois coloré, déglacez le caramel hors du feu avec la crème liquide frémissante sans cesser de mélanger rapidement puis ajouter ensuite le beurre. Remettez la casserole sur feu doux, ajouter la fleur de sel et lissez le caramel pendant 2 minutes.
Eteignez le four et versez le caramel sur la tarte. Versez le caramel sur la tarte et ré-fourner dans le four éteint.

Tu sais, les meilleures choses dans la vie, sont les plus simples.

On a tendance à l’oublier cette légumineuse riche en protéines, elle est pourtant excellente pour la santé et très agréable de goût. Aujourd’hui, honneur à toi chère lentille, tu passes à la casserole !

Lentilles aux œufs mollet et aux pommes citronnées

125 g de lentilles
3 fois de volume d’eau de lentille (3 verres d’eau)
1 pomme verte
jus de citron
petits cubes de féta
2 œufs
Sel et poivre du moulin

Rincez rapidement les lentilles sous l’eau froide et portez les à ébullition pendant 20 à 25 minutes dans le volume d’eau indiqué.
Coupez la pomme en petits morceaux et arrosez les généreusement de jus de citron.
Faites cuire vos œufs mollets : La cuisson est de 5 à 6 minutes. Écalez-les.
Dans deux verrines (selon la taille), placez les morceaux de pommes citronnées, ajoutez les lentilles cuites puis les cubes de féta. Terminez par l’œuf mollet que vous aurez ouvert en deux. Poivrez et salez l’ensemble, servez sans attendre.

Oh ! Que c’est choux

Oui j’aime cuisiner, oui j’aime passer des heures à mijoter des petits plats, travailler les produits, découvrir de nouvelles saveurs, de nouveaux mélanges. Mais, il y a des jours ou moi aussi j’ai envie de me poser devant mon PC tranquillement, mettre les pieds sous la table et regarder Grey’s Anatomy en tête à tête avec un kinders bueno. Seulement, les kinders bueno c’est bon mais à 563 calories aux 100 grammes, on a tout de suite plus envie de passer à la salade nature ! Alors moi, à défauts de Ferrero chocolat, je suis passé à Ferrero choux chinois ! Une autre manière de remplacer sa laitue, et c’est encore meilleur ! Il suffit d’y intégrer de bons produits, car c’est cela qui fait toute la différence. Et mon dieu, il n’y a rien de plus simple.

Salade de choux chinois

Un gros morceau de choux chinois coupé en courtes et fines lamelles
3 belles « tomates d’autrefois »
1/4 d’oignon rouge passé à la mandoline
1/2 concombre
1 pomme coupées en petits morceaux
1 petite boîte de maïs

des cubes de feta Grecque
de l’huile d’olive, du sel et du poivre !


Gateau express pour les stréssés préssés

« Comment ça il vient nous rendre visite ? … Quoi ?! Dans 1heure ?! Mais je n’ai rien préparé ! »

Allez les amis, on avoue que ça nous arrive souvent des visites surprises à la dernière minute ! Quand elles se présentent, il nous arrive un sacré phénomène et il ne se produit uniquement que dans ces moments là : En un quart de millième de seconde on saute du canapé dans lequel nous étions en train de nous prélasser paresseusement, pour filer vers la cuisine trouver quelque chose à concocter en vitesse. Et là, comme par hasard, il reste toujours deux, trois pommes à moitié pourries dans le saladier. Youhou, vous venez de trouver votre bonheur avec deux pommes pourries. Alors pour les nuls en maths (dont moi), j’ai pensé à vous ! Pas de chiffres dans les dosages (car oui, même faire la cuisine fait appel aux maths!), donc pas plus de stress, et un encore meilleur super gâteau. Qui dis mieux ?

GÂTEAU AUX POMMES EXPRESS

( Remède pour stress )

Ingrédients :

10 cuill. à soupe de farine
6 cuill. à soupe de sucre en poudre ou cassonade
1 sachet de levure alsa
4 cuill. à soupe d’huile
2 oeufs
3 pommes coupées en morceaux

Préparation :
Avant de verser la préparation, j’ai disposé des petits noix de beurre au fond du moule puis saupoudré de sucre, pour que les pommes caramélisent.
On dispose les pommes coupées au fond du moule beurré.
On touille tout ensemble! On verse sur les pommes, et au four à 180°C, pendant 15 minutes.

Le glaçage de ma photo est réalisé simplement avec du yaourt, de la confiture de framboise et du sucre glace, puis saupoudré au dernier moment de cacao amer en poudre.

Aujourd’hui, on oublie le bikini !

Chez les nanas, il y a vraiment des moments ou… qu’est ce que peut se sentir énorme ! Des moments ou tout ce qui attérit dans notre assiette est trié à la miette pour veiller à « mon taille 36 » (cette phrase va bientôt devenir un dicton universel). Heureusement parmi ces jours de défaite totale, il y a des jours un peu plus cool : Les jours « jogging » qui ne demandent simplement qu’un chouia de laisser-aller ! Vous savez les jours où le jean slim vous passe au dessus de la tête et enfilez la fringue la plus extra qu’il soit : Le jogging du dimanche. Oui oui, ce sont ces jours-ci ! Attention, qui dit journée « jogging-cool » ne dis pas « beurre au beurre » ni « Granola au nutella « , mais qui dis cool, dis un peu de sucrerie (Je dis cela pour la plupart d’entre nous!). Alors quand ces jours « jogging du dimanche » pointent le bout de leur nez, ne perdez pas une minute, attrapez -le au vol ! Car une part de tarte tatin, comme un petit muffin oublié sur la table, ne cherchez pas plus loin, c’est le remède miracle pour se remonter  le moral ! Alors voilà, aujourd’hui je suis dans un jour « cool », voire ultra cool. Ma copine vient manger à la maison, je n’allais quand même pas lui servir un bol de fromage blanc nature (Mais si que c’est bon le fromage blanc !). Alors, poussée par ma bonne humeur, je me suis lancée dans un truc vraiment cool. Mais vraiment cool, si cool rime avec sucrerie ! Aujourd’hui c’est les papilles avant tout. Après mûre réflexion, j’ai opté pour un riz au lait au caramel beurre salé. Une recette tirée d’un « Cuisine by Cyril Lignac« . Entre nous, je ne trouvais pas ça assez coloré alors, pourquoi pas rajouter des pommes caramélisées ? Mama mia qu’elle bonne idée que j’ai eu là  ! Absolument délicious! Passons, car il est temps de vous livrer la recette ! Passez une bonne journée : Ayez l’esprit « jogging » !

Cette recette participe au concours de Mélanie « Joyeuses fêtes, Joyeuses verrines ».
Vous pouvez retrouver l’article du concours ici : http://www.seletpoivre.org/article-concours-joyeuses-fetes-joyeuses-verrines-88076451.html

 

RIZ AU LAIT, POMMES CARAMÉLISÉES
ET  CARAMEL AU BEURRE SALE 

Pour 4 gourmands

Pour le riz au lait
75 g de riz rond à dessert
75 cl de lait entier
50 g de sucre
1 gousse de vanille (mixez là entière pour ne rien perdre)

Pour les pommes caramélisées
Un noix de beurre
2 petites pommes (fermes de préférence)
1 cuill. à café de cassonade

Pour le caramel beurre salé
75 g de sucre
75 g de crème liquide
40 g de beurre doux
1/2 cuill. à café de fleur de sel

Préparation :

Dans une casserole, faites bouillir le lait, le sucre et la gousse de vanille mixée. Versez ensuite le riz sur le lait bouillant, et baissez le feu au minimum. En ne cessant de mélanger, laisser cuire environ 30 minutes. Il faut que le riz ait absorbé tout le lait.

Pendant ce temps, versez dans une autre casserole le sucre à sec pour faire le caramel et laissez le brunir à feu moyen. A côté, faites frémir la crème liquide. Une fois coloré, déglacez le caramel hors du feu avec la crème liquide frémissante sans cesser de mélanger rapidement puis ajouter ensuite le beurre. Remettez la casserole sur feu doux, ajouter la fleur de sel et lissez le caramel pendant 2 minutes.

Pour les pommes, faites chauffer la noix de beurre dans une poêle, puis faites-y caraméliser les pommes coupées en petits morceaux.

Versez le caramel dans des petites verrines, disposez ensuite les pommes caramélisées puis terminez par le riz au lait.
Servez tiède, c’est encore meilleur ! Le riz au lait a tendance à se solidifier et perdre son onctuosité lorsqu’il est placé au frais.