ça raviole dans ma cuisine !

Pour une personne normale, les pâtes signifient, un moment de bonheur intense. Comment, pas vous ?! Je ne vous crois pas. Rentrer le soir après une grosse journée, fatiguée, épuisée.. et surtout avec l’estomac qui gargouille ! Pas de soucis il y a Panzani ! Bien sur qu’il y a Panzani ! Il est omniprésent dans mes placards ce Panzani. En me réveillant ce matin il pleuvait à torrents, encore une mauvaise journée qui s’annonce et d’autant plus qu’il est DIMANCHE (journée officielle de la paresse). C’est décidé ce midi il faut assurer en cuisine, histoire d’apporter un peu de soleil, ne serait-ce que dans notre assiette ? Bon, bon cette fois-ci il fallait que je change. Mais bon, pas trop quand même hein, toujours dans le contexte de la mama italienne ! Ah la cuisine italienne, madre mía! Si je devais renommer cette cuisine, je l’appellerais la cuisine du bonheur.

Après multiples vadrouilles dans la cuisine, et milles retournements de cervelle, j’ai enfin trouvé. Qui a t-il dans ma cuisine? Un joli bouquet de persil « ramassé » dans un champs. Je dis bien le mot « ramassé », ceci étant dit, je vous laisse libre de l’interpréter à votre manière ! Hum. Ensuite, ensuite, un joli potimarron, des oeufs, de la farine, de la feta au frais.. Non vous ne trouvez pas ? Et bien ce midi on va dire que ça raviole dans ma cuisine ! Appelez-moi la nouvelle Lustucru. La préparation est longue, en tout cas moins longue que le « cloclocloc » quand on ouvre une boîte de conserve n’est-il paaaas ?

Raviolis au potimarron, fêta et persil… ACTION !

Pour la pâte :
500 g de farine
5 oeufs
2 pincées de sel
1 pincée de poivre
1 cuill. à café de curcuma

Pour la farce :
1 petit potimarron
150 g de fêta
Un tout petit bouquet de persil
poivre

Sur un plan de travail, tamisez la farine et ajoutez la pincée de sel. Faites un puits et cassez les oeufs dedans. Mélangez-les à la fourchette en omelette, puis incorporez petit à petit la farine en travaillant avec le bout des doigts. Travaillez la pâte à les paumes de la main pendant 10 minutes . La pâte doit devenir lisse et homogène. Formez une boule et enveloppez-la dans un film alimentaire, faites-la reposer 1h à température ambiante.

Faites cuire le potimarron coupé en morceaux et épluché à la vapeur ou à l’eau (salée). Quand la chair est molle, écrasez les morceaux à la fourchette. Ajoutez y la fêta et les feuilles de persil. Mixez grossièrement l’ensemble. Réservez.

Travaillez la pâte par petits bouts, laissez le reste de la pâte dans le film alimentaire pour éviter qu’elle ne dessèche. Étalez un bout de pâte finement au rouleau sur le plan de travail fariné. Faites une feuille de pâte très fine. (J’ai voulu tester un gadget pour faciliter la tâche, MENSONGE, elle me l’a rendu encore plus compliquée !). Disposez des petits tas de farce à intervalles réguliers. (équivalence d’une cuillère à café). Humidifiez avec de l’eau tiède le reste de la pâte sans farce. Étalez une autre feuille de pâte et disposez-là sur la première. Pressez le tout avec vos doigts afin de souder les deux pâtes. Renouveler l’opération autant de fois nécessaires.  Avec un couteau, ou mieux encore avec un roulette dentelée, découpez les raviolis et faites les cuire 6-7 minutes dans une grande casserole d’eau salée frémissante.

Servez les raviolis natures avec une cuillère à soupe de crème fraîche et de copeaux de parmesan.

Publicités
Article précédent
Article suivant
Poster un commentaire

3 Commentaires

  1. J’adore ça les ravioles faites maison, c’est bien meilleurs, même si c’est un peu long en effet, mais quel résultat !!

    Réponse
  2. moi aussi je suis fan et j’en ai sur mon blog….j’adore ceux- ci bien jaunes !!!

    Réponse
  3. Encore une très belle recette…

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :